l enfant loup

Les Enfants Loups

Remus et Romulus, abandonnés par leur mère, ils sont élevés par une louve, animal sacré du dieu Mars. Romulus tuera son frère et fondera Rome.

Un enfant dérobé par les loups était perdu, on ne cherchait pas à le retrouver pour le sauver ou enterrer ses restes. Les capitaines Forsyth et Williamson relatent pour le XIX ème siècle de nombreuses histoires d'enfants volés ou attaqués par des loups en Inde. Les autorités britanniques, tout en recensant les cas, refusèrent le fatalisme des populations indiennes. On cherche et on trouve, parfois, de menus ossements, des babioles, peut-être les restes de ces enfants. Mais dans quelques cas, ce n'est pas de la mort dont ils eurent des preuves. Quelle ne fut pas la surprise des officiers et des soldats de découvrir, dans les provinces du Nord-Est et de l'Oude, d'étranges louveteaux au fond des tanières. Avec les loups et commes des loups, ils courent sur quatre pattes, boivent en lapant, mordent, grognent et apprécient la viande crue. Pourtant ce sont des petits d'homme.

   Retour à la civilisation:

Les soldats confient ces enfants, capturés de force, nus, échevelés, paniqués, à des institutions, des médecins, des prêtres. Les cas se répètent: 1847 et 1849, un garçonnet de 9 ans, 1874, trois enfants dont un de 15 ans, 1895, deux enfants de 10 ans, 1920, deux fillettes de 2 et 7 ans, 1922, une enfant de 8 ans, 1925, deux enfants, 1927, un garçon. C'est le dernier cas connu. Le plus célèbre reste celui d'Amala et de Kamala, les deux fillettes trouvées en 1920. Lucien Malson, dans Les Enfants Sauvages, parle de leur retour à la vie humaine et des lents progrès que Kamala fit vers une hypothétique réhumanisation. Enlevés et élevés par les loups, jetés une fois encore dans une vie nouvelle, arrachés à leur univers, ces enfants, sans parole, sans mémoire, sans avenir, ne vivaient guère longtemps après leur capture. Il leur fallait tout apprendre, manger à table, dormir la nuit, vivre debout, parler, penser en humain. Passionné par ces cas hors du commun, Malson fouille la littérature ancienne à la recherche de nouveaux cas, en dehors de l'Inde. Et il trouve; en 1344, un enfant-loup de 7 ans est signalé dans la Hesse, à la même date, un autre dans l'est en Wetteravie, il aurait 12 ans.En 1885, la ville de Kronstad découvre une autre de ces étranges créatures âgée d'environ 23 ans. Sans compter les cas d'enfants-ours, singes, léopards.....qu'il relève.

         

Ces histoires sont-elles vraies? Les scientifiques s'interrogent sur les possibilités de survie d'un enfant, la capacité d'adoption des louves!

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

marie-élisabeth
  • 1. marie-élisabeth | 23/01/2008
salut marie
johanne
  • 2. johanne | 23/01/2008
salut jojo ca va
Indira
  • 3. Indira | 25/08/2013
Les enfants-Loups est une réalité ! Etant enfant j'ai était élever dans une tanière par une Louve , ensuite on m'a trouver en 1920 (Inde) ! Tss ! Aujourd'hui ma socialisation est incroyable Breiff je veut pas en dire plus . Faites-en des recherches . A + .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×