la chasse

La Chasse

 On place le loup en haut de la pyramide alimentaire qui est le classement de la faune et de la flore par ordre d'importance: la loup mange le coyote, qui mange le lapin, qui mange l'herbe. C'est un grand prédateur, tout comme l'ours, ou le lynx. Le loup est toujours aux aguets, cherchant à détecter les dangers ou les occasions de manger: il consacre ainsi prés de 10 heures par jour à la chasse, cherchant de la nourriture pour les besoins de la meute. Le loup est carnivore, il mange environ 2,5 kg de viande par jour (plus pour une femelle en chaleur). Il se nourrit en cas de pénurie, de baie sauvages, d'insectes, de poissons, etc...Le loup est un coureur agile et résistant. Sa vitesse est d'environ 9 km/h en file indienne, 45 km/h à la course ( vitesse qu'il peut tenir sur de grandes distances) avec des pointes de 65klm   

               

Le loup chasse en solitaire le petit gibier et en meute le grand gibier. Chassant les grands herbivores, bisons, élans, wapitis, caribous, les loups ne dédaignent ni lapins, ni rongeurs, ni même oiseaux, oeufs ou poissons. Faces à des bêtes imposantes les loups ne s'attaquent qu'aux individus âgés, affaiblis ou blessés, aux veaux isolés et même dans ces cas, ils ne le font jamais sans risque pour eux-mêmes.

                

Le couple dominant s'approche silencieusement du troupeaux d' animaux sauvages ou d'ovins, pour récupérer une éventuelle proie, la meute restant à l'affût , cachée. Le gibier sélectionné sera ensuite isolé et traqué par les autres membres de la meute qui l égorgeront de leurs puissantes dents. Bien que le loup soit doué pour la course  , ses attaques se soldent souvent par un échec, contrairement à ce que l'on pourrait penser, et il fuit les attaques à risques pouvant lui occasionner des blessures.

                        

Le loup ne tue pas pour le plaisir, mais seulement pour survivre. Il s'attaque à des proies de différentes tailles, mais la règles est toujours la même: déceler l'animal affaibli ou malade qui lui permettra une capture aisée. Il sert donc sans le vouloir l'intérêt des espèces qu'il chasse en éliminant les sujets les plus faibles. D'ailleurs les indiens Inuits affirment que " le loup garde le caribou en bonne santé"!

Jamais le loup ne versa dans le massacre. C'est au contraire un chasseur pertinent qui adapte la technique à sa proie.

 

 

Acueil Le Loup La meute La comunications La reproduction

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (1)

ophélie
  • 1. ophélie | 19/07/2007
el son tro belle lé zimage

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×