Le loup dans la littérature.

Le loup dans la littérature Poésie Alfred de Vigny, La mort du loup (poésie) Romans Alexandre Dumas, Le meneur de loups, 1857 George Sand, Légendes rustiques, 1858 Erckmann-Chatrian, Hugues-le-Loup, 1859 Le Livre de la jungle, Rudyard Kipling, 1894. Histoire d’un enfant, Moogli, recueilli et élevé par des loups ; Croc Blanc, Jack London, 1903 Boris Vian, Le Loup-garou, Marie la louve, Claude Seignolle, 1947 - Le Gâlou, 1960 Michel Bataille, L’Arbre de Noël, Pocket 1986 Fred Vargas, L’homme à l'envers, Magnard, 2003. Thriller dont l'action se situe dans le Mercantour (Alpes du Sud) Henri Lœvenbruck, La Moïra, J’ai Lu (collection fantasy), 2003 Robin Hobb, L’Assassin royal, J’ai Lu (collection fantasy), 2005 David Eddings, La grande guerre de dieux, 1982. Le personnage principal se transforme en loup assez souvent. Hélène Grimaud, Variations sauvages, Pocket, 2004. Pianiste classique de renommée internationale, personnalité d'exception, d'origine française qui vit avec et pour les loups. Le livre est riche en documentation et histoires de loup. Michel Folco, Un loup est un loup, 1995 Béatrice Bollet, Le chant des Loups, 2006 PENNAC Daniel, L’oeil du loup, éd. Nathan, Paris 1992, col. Arc en Poche Bande dessinée Au loup !, album de F'murr lova, deux tomes disponibles en intégrale, album de Jean-Claude Servais légende, de Swolf Rogon le leu, de Chabert (le dessinateur) et de Convard (le scénariste) le reveil du dieu chien, manga de Masaya HOKAZONO